Comment prendre soin de la fourchette du cheval et prévenir sa pourriture ?

La fourchette est un élément indissociable du bon fonctionnement du pied du cheval. Dans les cas les plus critiques, un mauvais état de la fourchette peut mettre en péril la santé de l’ensemble de l’appareil locomoteur du cheval. Comment prendre soin de la fourchette et prévenir les problèmes de pourriture ?

 

Structure et rôle de la fourchette

Schéma fourchette chevalLa fourchette est l’élément constitutif du pied du cheval. Celle-ci est facilement identifiable par sa forme en V. Elle se caractérise par un tissu spongieux et élastique, délimité par une lacune centrale et deux lacunes médianes.

Sous la fourchette se trouve le coussinet plantaire, ou coussinet digital. Ce coussinet absorbe le choc vertical et le redistribue de manière horizontale à l’ensemble de la paroi. Son rôle est de préserver au maximum l’ensemble des articulations du cheval.

 

Quelles sont les causes et les conséquences d’une fourchette pourrie ?

Même si certains contestent son rôle essentiel, une fourchette en mauvais état se traduit très souvent par des boiteries. Que ce soit sur des chevaux ferrés ou déferrés, les boiteries peuvent être la résultante directe du mauvais état de la fourchette. Les boiteries peuvent également avoir des conséquences à moyen ou long terme sur les articulations et tendons du cheval.

Dans la plupart des cas, la pourriture de la fourchette est liée au développement de bactéries anaérobiques comme la Fusobacterium necrophorum. Celles-ci se développent dans les milieux sans oxygène. L’accumulation de litière favorise donc leur développement. Ces bactéries entraînent la décomposition de la fourchette avec un dégagement d’une odeur nauséabonde. La fourchette devient noire avec des lambeaux de chair provenant de sa décomposition. Cette dégradation peut remonter jusqu’à l’arrière des talons et entraîner l’encastelure. Celle-ci se traduit par l’atrophie de la fourchette, les lacunes se creusent et les talons se resserrent, provoquant très souvent des boiteries et nécessitant une ferrure particulière. Ce pourrissement ne doit pas être confondu avec le « crapaud » qui est une pododermatite chronique (maladie infectieuse du pied non liée au pourrissement de la fourchette).

 

Comment prévenir la pourriture de la fourchette ?

Il possible de prévenir les risques de pourriture de la fourchette chez les chevaux par la mise en place de quelques règles d’hygiène adaptées :

  • Maintenir la litière à un niveau d’hygiène le plus sain possible. Une solution efficace consiste à réaliser un entretien régulier à l’aide d’un asséchant. Cela permet d’éviter l’humidité excessive en captant l’eau ainsi que l’ammoniaque provenant de l’urine.
  • Entretenir quotidiennement le sabot. Un nettoyage de l’ensemble des lacunes de la fourchette en utilisant des onguents et huiles adaptés aux conditions climatiques et à l’état du pied sont ages du maintien d’une fourchette en bonne santé.
  • Le parage régulier par un maréchal-ferrant permettra également de suivre l’évolution de son état.

Dans le cas où la fourchette commence à pourrir, il est primordial de la nettoyer quotidiennement. Il est également recommandé d’utiliser des produits spécifiques, désinfectants et asséchants pour la fourchette, pour stopper directement la propagation du pourrissement.

 

Nos solutions comme le PASKABOX et le FROG PROTEC permettent de maintenir une fourchette en bon état. Notre gamme PASKACHEVAL est composée de produits spécialement conçus pour le maintien de l’intégrité du système locomoteur des chevaux. Retrouvez tous nos produits chez votre distributeur le plus proche.

 

A découvrir

PASKABOX
Assèche et assainit la litière du cheval
  • FROG PROTEC
    Assèche et nettoie la fourchette
  • PASKACREVACE
    Protection de la peau
  • BAUME LANOCIRE NOIR
    Baume réparateur pour sabot spécial hiver