Toux du cheval, ne négligez pas la prévention

Vous avez peut-être déjà remarqué que votre cheval avait une respiration différente et difficile. Il n’est pas au mieux de sa forme et il tousse. Que faire ? Comme chez l’homme, le cheval peut tousser. Une toux négligée peut diminuer les performances ou entraîner des lésions chroniques irréversibles sur les chevaux. Les causes et les soins sont variés, c’est pourquoi une prise en charge précoce s’impose afin de ménager le système respiratoire du cheval.

 

Dans un premier temps, la toux provoque l’inconfort du cheval. Dans ses phases aigües, la toux peut même le rendre intolérant à l’exercice. Sur le long terme, les manifestations aigües alternent alors avec des phénomènes chroniques. La négligence de ces symptômes peut avoir une incidence irréversible sur l’appareil respiratoire.

 

Ne pas confondre toux sèche, toux grasse et sinusites chez le cheval  

jetage cheval naseaux moucheLa toux grasse signifie qu’il y a sécrétion de mucus dans les voies respiratoires. Le mucus permet d’évacuer les agents pathogènes dans les cas d’origine virale ou bactérienne comme par exemple dans le cas de la gourme. Il peut également favoriser l’évacuation des « corps étrangers » dans le cas de réactions allergiques :

  • Pollen : selon la saison, les chevaux au pré seront enclins à des allergies liées au pollen.
  • Poussières : au box, celles-ci sont plus fréquentes en fonction de la paille, des copeaux ou encore du fonctionnement de l’écurie.
  • Moisissures : leur présence dépendra du choix des concentrés et des fourrages.

Il ne faut pas confondre la toux grasse avec la présence de jetage au niveau des naseaux.  Ces jetages peuvent être séreux, muqueux, purulents ou sanguinolents mais ils ne sont pas forcément accompagnés de toux. Le cas d’une sinusite liée à une infection dentaire provoque un jetage non associé à une toux.

La toux sèche, qui a lieu sans sécrétion de mucus, est avant tout d’origine virale, comme la grippe, ou d’origine allergique. Cette toux résulte plutôt d’une inflammation de la partie supérieure des voies respiratoires. C’est le cas de la laryngite et de la trachéite. La toux sèche peut précéder une toux grasse.

L’emphysème est un exemple bien connu de maladie respiratoire chronique. Elle est aussi appelée ‘pousse’, ou maladie pulmonaire obstructive chronique. Cette maladie est très généralement d’origine allergique (poussière, champignons…). Elle se manifeste par des phénomènes chroniques de toux sèche et parfois grasse. Ses phases aigües sont qualifiées de ‘crise de pousse’.

 

La prévention pour diminuer les risques d'emphysème et les maladies chroniques

Il est donc indispensable de prévenir autant que possible l’apparition de ces pathologies chez les chevaux. Voici les conseils de nos experts :

  • Mettre à disposition des chevaux des fourrages de bonne qualité afin d’éviter les poussières et les moisissures.
  • Pour les chevaux au box, il s’agit de veiller à la qualité de la paille. La meilleure solution pour les chevaux les plus sensibles étant de passer sur des litières dépoussiérées (copeaux par exemple).
  • Évitez également que les chevaux ne respirent de l’ammoniac provenant de l’urine. Il est particulièrement nocif pour les voies respiratoires. Rien ne dispense d’un entretien régulier des litières. L’utilisation de produits asséchants évite que ce gaz ne se dégage en trop grande quantité.

 

Inhalateurs et expectorants pour juguler les inflammations de la toux

Concernant les toux sèches, il est important de juguler l’inflammation de la partie des voies respiratoires concernée dès qu’elle se manifeste. Vous pouvez pour cela utiliser un inhalateur. Celui-ci va provoquer une haute concentration du principe actif dans les poumons. Quant aux toux grasses, utilisez des compléments aux effets expectorants qui favoriseront l’évacuation du mucus hors des voies respiratoires.

Toutes ces manifestations sollicitent fortement le système immunitaire, surtout en cas d’origine infectieuse. Veillez également à protéger ou renforcer l'immunité de votre cheval de manière préventive ou dès que surviennent les problèmes respiratoires. Pour ce faire, vérifiez que la ration apporte suffisamment de vitamines, d’oligo-éléments. Même dans le cas de rations équilibrées, il peut être profitable de réaliser des supplémentations ponctuelles.

 

Surtout, ne tardez jamais à réagir et anticipez. Les manifestations, causes et conséquences de la toux des chevaux appellent des réponses appropriées. La gamme PASKACHEVAL comprend des asséchants et des compléments à base de plantes qui assurent l’équilibre de la ration, soutiennent l’immunité et l’appareil respiratoire. Retrouvez tous nos produits chez votre distributeur le plus proche.

 

A découvrir

RESPIRAL poudre
Confort respiratoire
  • PASKABOX
    Assèche et assainit la litière du cheval